La comparaison des codes sources

La comparaison des codes sources d’OBM et de Blue Mind a révélé que l’équipe BLUE MIND a repris les fichiers source d’OBM en changeant leur entête de licence et en supprimant la mention de paternité de LINAGORA sur ceux-ci.

Voici comment LINAGORA s’en est aperçu :

Le code source de la solution Blue Mind est librement accessible et peut être téléchargé par quiconque à partir du site internet de la société BLUE MIND, en utilisant la commande :

git clone http://git.blue-mind.net bluemind

Lorsque, en avril 2012, BLUE MIND a révélé la version beta du logiciel Blue Mind au public en insistant sur son caractère novateur, LINAGORA s’est trouvée très intriguée.

La société LINAGORA a donc téléchargé le code source de la beta de Blue Mind, et a trouvé au cœur de son architecture des lignes de code java semblables à celles d’OBM, notamment les modules OBM-SYNC et OPUSH

Voulant en avoir le cœur net, LINAGORA a d’abord procédé seule à quelques comparaisons de codes sources de sa propre solution logicielle OBM, dans sa version 2.3.10, avec le logiciel Blue Mind, version beta 1.

Par exemple, pour le fichier Ical4JHelper.java, présent dans le module OBM-SYNC (à gauche) et dans le module net.bluemind.core de Blue Mind (à droite), la commande meld révélera très peu de changements, mis à part l’entête de licence et les mentions de paternité, totalement modifiées :

meld_iCal4jHelper_note

Le reste de la comparaison de ces fichiers fait apparaître qu’ils sont presque identiques :

meld_iCal4jHelper_note2  meld_iCal4jHelper_note3  meld_iCal4jHelper_note4  meld_iCal4jHelper_note5

meld_iCal4jHelper_note6  meld_iCal4jHelper_note7  meld_iCal4jHelper_note8  meld_iCal4jHelper_note9

Nous nous arrêtons aux 400 premières lignes de comparaison, mais les 900 et quelques lignes suivantes présentent la même régulière identité.

Que des développeurs puissent parfois, par coïncidence, créer des lignes de code qui se ressemblent, soit. Mais sur 1300 lignes d’un même fichier, toute coïncidence est exclue : BLUE MIND est partie d’OBM pour créer sa propre solution.

Et ce fichier Ical4jHelper.java est loin d’être le seul fichier d’OBM repris par BLUE MIND.

À ce stade, LINAGORA ne pouvait faire autrement que de s’interroger sur l’étendue de la reprise. D’autres fichiers étaient-ils concernés ? La réponse était et est encore et toujours oui, et les fichiers repris provenaient surtout des modules OBM-SYNC et OPUSH (mis à part quelques-uns, issus par exemple du module OBM-Locator).

Ne sachant pas exactement quelle version d’OBM avait été reprise par les équipes de BLUE MIND pour créer leur solution Blue Mind, LINAGORA a fait appel à un expert judiciaire, Monsieur Serge Migayron, qui a procédé à des comparaisons de 9 fichiers sources issus des modules OBM-SYNC et OPUSH avec des fichiers issus de deux versions différentes de Blue Mind :

Sa note technique a conclu à une reprise massive du code source java de ces modules d’OBM dans la solution Blue Mind. L’évidence et l’étendue de cette reprise de code source le contraint même dans sa note à utiliser l’expression « taux d’identité » plutôt que « taux de similitude » :

Cette note technique a également relevé (pages 34 à 37) que cette reprise par BLUE MIND avait été accompagnée d’une suppression des entêtes des fichiers source, et des mentions de paternité de LINAGORA.

Avant :

/* ***** BEGIN LICENSE BLOCK *****
 * 
 * Copyright (c) 1997-2008 Aliasource - Groupe LINAGORA
 *
 * This program is free software; you can redistribute it and/or
 * modify it under the terms of the GNU General Public License as
 * published by the Free Software Foundation; either version 2 of the
 * License, (at your option) any later version.
 *
 * This program is distributed in the hope that it will be useful,
 * but WITHOUT ANY WARRANTY; without even the implied warranty of
 * MERCHANTABILITY or FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE. See the GNU
 * General Public License for more details.
 * 
 * http://www.obm.org/ 
 * 
 * ***** END LICENSE BLOCK ***** */

Après :

/*BEGIN LICENSE
 * Copyright © Blue Mind SAS, 2012
 *
 * This file is part of Blue Mind. Blue Mind is a messaging and collaborative
 * solution.
 *
 * This program is free software; you can redistribute it and/or modify
 * it under the terms of either the GNU Affero General Public License as
 * published by the Free Software Foundation (version 3 of the License)
 * or the CeCILL as published by CeCILL.info (version 2 of the License).
 *
 * There are special exceptions to the terms and conditions of the
 * licenses as they are applied to this program. See LICENSE.txt in
 * the directory of this program distribution.
 *
 * This program is distributed in the hope that it will be useful,
 * but WITHOUT ANY WARRANTY; without even the implied warranty of
 * MERCHANTABILITY or FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE.
 *
 * Blue Mind SAS also offers commercial licenses with additional warranties,
 * professional functionalities or services. If you purchase a commercial
 * license, then it supersedes and replaces any other agreement between
 * you and Blue Mind SAS (above licenses and LICENSE.txt included).
 * See http://www.blue-mind.net/licenses
 * END LICENSE
 */

Irrespectueuse de toute notion de propriété intellectuelle, l’équipe de BLUE MIND a modifié l’entête des fichiers sources d’OBM qu’elle a repris dans sa solution pour :

  • changer sans autorisation la licence des codes sources repris de « GNU General Public License as published by the Free Software Foundation; either version 2 of the License, (at your option) any later version » à « GNU Affero General Public License as published by the Free Software Foundation (version 3 of the License) or the CeCILL as published by CeCILL.info (version 2 of the License) » et « commercial licenses with additional warranties, professional functionalities or services » ;
  • supprimer et remplacer « Copyright (c) 1997-2008 Aliasource – Groupe LINAGORA » par « Copyright © Blue Mind SAS, 2012« .

La nature des modifications :

Nous avons les preuves que ces remplacements de licences et mentions de paternité dans les codes sources sont délibérés :

Le 30 mars 2012, après avoir constaté qu’un huissier de justice s’était connecté à leurs profils Linkedin, les membres de l’équipe BLUE MIND s’inquiètent de ce LINAGORA pourrait faire. Dans un courrier électronique adressé à son équipe se voulant rassurant, Pierre Baudracco, fondateur et principal actionnaire de BLUE MIND, indique ouvertement que l’équipe BLUE MIND a « fait ce qu’il faut » pour éviter le risque que LINAGORA ne revendique des droits sur le logiciel Blue Mind :

on_a_fait_ce_quil_faut

Malgré ces paroles qui se veulent rassurantes pour son équipe, Monsieur Pierre Baudracco est inquiet. Il vérifie donc le lendemain que toutes les traces du délit de contrefaçon ont bien été supprimées.

Or, il s’aperçoit que ce n’est pas le cas : il reste des mentions d’OBM dans le code source de Blue Mind accessible sur le git public de la société BLUE MIND. Résultat : le 31 mars 2012, à 10:45, Pierre Baudracco envoie un courrier électronique à l’équipe BLUE MIND intitulé : « On coupe le Git, n’importe quoi dedans ! », dont le contenu est : « des www.obm.org dans le repos git public !! » :

 

Partager Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePrint this page