Les autres développeurs victimes de BLUE MIND

BLUE MIND ne s’est pas limité à supprimer et remplacer les entêtes de licence du code source développé par LINAGORA, mais a également supprimé et remplacé des entêtes de code source développé par des tiers autres que LINAGORA.

Au cours de ses investigations sur le code source de la solution Blue Mind, LINAGORA a constaté ne pas être seule dont la paternité a été délibérément effacée et les droits violés par BLUE MIND.

C’est le cas notamment de deux développeurs,Timo Stich et Frederik Dietz, auteurs du code de l’API Ristretto Mail sous licence MPL1.1 repris par Blue Mind dans le fichier /plugins/net.bluemind.imap/src/net/bluemind/imap/impl/DateParser.java, mais dont BLUE MIND n’a respecté ni la paternité, ni la licence !

Une simple comparaison avec meld fait apparaître la manipulation grossière de BLUE MIND. À gauche, la version originale du fichier et à droite, celle modifiée par BLUE MIND.

Une comparaison des entêtes avec meld.

Une comparaison des entêtes avec meld.

Les commentaires situés sur les 43 à 47 du fichier DateParser.java original et en lignes 30 à 33 et suivantes du fichier DateParser.java repris à l’identique par BLUE MIND sont particulièrement explicites quant à la méthode employée :

  • changer l’entête de licence de ce fichier (et donc la licence MPL 1.1 du code source) pour la remplacer par la sienne (GNU Affero GPL v3 et CeCill v2), ce qui est strictement interdit et constitue une contrefaçon ;
  • supprimer les mentions de paternité de Timo Stich et Frederik Dietz, ce qui est tout aussi strictement interdit et constitue également une contrefaçon !

La mention de paternité originelle suivante, qui se trouvait en ligne 45 du fichier original, a été purement et simplement supprimée :

* @author Timo Stich <tstich@users.sourceforge.net>

De même, le code produit par Stefan Haustein a été repris par BLUE MIND, qui en a méticuleusement effacé à la fois la licence originelle et la paternité. Le fichier originel qui est utilisé dans OBM est le suivant :
/java/sync/opush/wbxml/src/main/java/org/obm/push/wbxml/parsers/EncoderHandler.java

Le fichier de Blue Mind est le suivant :
/plugins/net.bluemind.eas.wbxml/src/net/bluemind/eas/wbxml/parsers/EncoderHandler.java

Vérifions à nouveau avec meld.

À gauche, la version originale du fichier, et à droite, celle de Blue Mind.

Comparaison à l'aide de l'outil meld.

Comparaison à l’aide de l’outil meld.

Encore une fois, on constate que la licence a été modifiée et la paternité de l’auteur originel effacée. Telle est la méthode de développement logicielle de BLUE MIND, contraire à toute éthique : s’approprier le travail d’autrui même lorsque ce travail est librement offert à la communauté des utilisateurs.

LINAGORA a arrêté là ses investigations, mais peut-être y a-t-il encore d’autres développeurs victimes de ces agissements inacceptables de BLUE MIND ? Seul un examen approfondi du code  de Blue Mind permettrait de le savoir. Pour ce faire, la commande requise pour télécharger le code source de Blue Mind est la suivante :

git clone http://git.blue-mind.net bluemind

Partager Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePrint this page